Qui sont les jeunes talents qui font la nouvelle scène du design ?

Chaque année, les professionnels de l’architecture, du design et de la décoration d’intérieur puisent leurs inspirations lors de plusieurs rendez-vous immanquables.  De Maison&Objet à la Paris Design Week en passant par la Design Parade de Toulon ou de Hyères, ces événements permettent de découvrir les designers à suivre.

 Les Manufactures Février, dont les collections se développent avec des designers de renom, ont à cœur de suivre et de découvrir les futurs talents qui feront parler d’eux dans les prochaines années.

Image

Des designers tournés vers l’organique et le confort

La tendance est au retour aux matières organiques et aux matériaux bruts qui ont vocation à améliorer le quotidien. La Design Parade a vu émerger de nouveaux talents qui travaillent en ce sens parmi les 10 designers sélectionnés par un jury présidé par Pierre Yovanovitch. Le festival international consacré à l’architecture d’intérieur s’est déroulé à Toulon et à Hyères, du 29 juin au 1er juillet 2018. La designer portugaise Sara de Campos – issue d’une famille de viticulteurs – a remporté le Grand Prix du Design Parade de la ville de Hyères pour Uva, pensé pour faciliter la pratique des vendanges à la main.

Kim Haddou & Florent Dufourcq, ont été distingués du même trophée par la ville de Toulon pour leur bibliothèque Grotto qui se déploie sur tout un pan de mur. Le duo était ex-aequo avec Antoine Chauvin, qui a imaginé The corniche’s secret – une bibliothèque propice à la détente dans laquelle s’intègre les éléments de la Corniche. Une Mention Spéciale du Jury a été décernée aux designers américains Alex Sizemore et Hank Beyer, pour For the Rest of Us, une série d’ordinateurs construits dans des matériaux improbables comme l’argile, le charbon, le lard ou encore la cire d’abeille !

Des talents qui mêlent artisanat et nouvelles technologies

Depuis 1995, le salon international Maison&Objet donne le ton en matière de tendances d’aujourd’hui et de demain et révèle les designers les plus prometteurs. Pour son édition de septembre 2018, le designer de l’année était Ramy Fischler. Le designer belge – formé à l’école de design parisienne ENSCI puis auprès de Patrick Jouin – travaille aussi bien sur des pièces de mobilier que sur des objets hybrides et des projets architecturaux comme l’aménagement du siège de Twitter en France.

Concilier tradition et modernité, savoir-faire et ingénierie est aussi tout l’enjeu dans lequel s’inscrivent Les Manufacture Février, dont témoigne la participation récente à la Dubaï Design Week aux côtés du designer Marc Ange.

Image

Lors de sa prochaine édition en janvier 2019, c’est le designer allemand Sebastian Herkner qui sera à l’honneur pour défendre sa vision du design, savant mélange de tradition, de nouvelles technologies et d’artisanat. Formé à l’Université d’Art et de Design d’Offenbach, il présentera ses dernières réalisations dont la table Bell (ClassiCon), composée d’un plateau de métal et de cuivre posé sur un pied en verre soufflé à la bouche.

Image
Image

Maison&objet a également mis en lumière les étoiles montantes du design libanais : Carla Baz, Le Studio Caramel (Karl Chucri et Rami Boushdid), Marc Dibeh, Carlo Massoud, Anastasia Nysten ainsi que Paola Sakr. Les sept finalistes du prix Rising Talent Awards 2018 avaient tous un point commun : représenter le savoir-faire du Liban.

Des créateurs qui mettent la nature à l’honneur dans l’habitat

La Paris Design Week se déroulait du 6 au 15 septembre 2018. Comme chaque année, elle célébrait le design sous toutes ses formes à travers la capitale. Dans ce cadre, se tenait le Rado Star Prize. La sixième édition de ce concours thématique avait pour thème le "Design inspiré par la nature". Elle a été remportée par Jean-Baptiste Durand pour son projet de lampe intitulé Brume, qui a séduit le jury. L’objet est constitué d’un vase transparent contenant de l’eau qui se transforme en un léger halo de brume, à travers lequel se diffuse alors la lumière. Les visiteurs ont plébiscité Ihor Skrypnyk en lui remettant le prix du public pour ses lampes Moom qui incarnent les différentes phases de la Lune.

Image